Learning Why It’s Important Not To Cheat Starts At Home

Sheila Forsman-Bierman, published on Nov 13th 2016, a blog posting on why kids cheat at school and how parents can prevent this behaviour. She explains three ways parents can help their children.

Discuss why cheating is not OK

Setting the right example

Be active in the learning process

While the blog is short and does not offer miracle recipes, it is a first step all parents should take to ensure that there children do not cheat in school. If all parents did this, I bet there would be a lot less problems with this type of behaviour in schools…

 cheating

http://www.thebluediamondgallery.com/wooden-tile/c/cheating.html
Publicités

La promotion par excellence!

Je suis émerveillée par l’ingéniosité de certaines gens à promouvoir leur entreprise. Par exemple, lors de notre passage à la Asia Scenic Thai Cooking School, nous avons été photographiés à plusieurs reprises lorsque nous cuisinions. Quelle meilleure publicité que des gens souriants qui s’amusent à faire la cuisine pour une telle école! Il n’aurait pas fallu que quelqu’un se coupe un doigt…

Vous pouvez voir les photographies à l’adresse suivante : http://www.asiascenic.com/ . Choisissez, à droite, dans le calendrier Photo Diary in Town, la date du 14 mai 2012. Vous pourrez voir des photos de vos trois cuistots à l’œuvre!

Ci-dessous, le chef DaniPou qui démontre son expertise avec le wok…

Où passe le temps?

Nous sommes en Chine depuis maintenant huit mois et demi. Nous avons découvert un pays fantastique, rencontré des gens intéressants, mangé une grande variété de mets, bref, vécu une expérience du tonnerre. Pendant ce temps, au Canada, la vie continue, les saisons défilent et nous manquons beaucoup de fêtes, des soirées, mariages, etc. Jusqu’à récemment, avec les outils de communication qui nous permettent de jaser avec nos enfants, la famille et les amis, nous ne nous ennuyons pas trop, même très peu! Mais depuis quelques semaines, tout a changé. Nous comptons les jours pour notre retour au Canada pour vivre un évènement qui ne se vit pas à distance. Eh oui, impossible à distance de voir un bedon qui s’arrondit quotidiennement. On ne peut pas toucher avec Skype. Et c’est ce que Chouchou et moi voulons faire avec notre premier petit enfant qui naitra au mois d’octobre. Heureusement, les parents viendront passer du temps avec nous en Chine au mois de juin et nous rentrons fin juillet. Nous ne manquerons pas toute la grossesse et serons de retour avant la naissance! YIPPPEEEEE!

Félicitations aux futurs parents, Juliane et Ghyslain!

Futurs parents

Futurs parents

L’enfant du milieu

En Chine, le règlement d’un seul enfant par famille a éliminé le problème de l’enfant du milieu, celui qui pense que les parents préfèrent le plus jeune ou l’ainé. Je suis l’enfant du milieu et Chouchou l’est aussi. Avons-nous été moins ou plus aimés? Je ne le pense pas.

Avec mes trois enfants, il y a évidemment l’enfant du milieu : Jérémie. Est-il plus ou moins aimé que les deux autres, pas du tout!

Jérémie et son petit frère

Jérémie et son petit frère

Ma relation avec Jérémie a aujourd’hui 24 ans! Depuis 1988, il me fait rire quotidiennement. Depuis qu’il est tout petit, je m’émerveille devant sa capacité de charmer tous ceux à qui il parle. À l’épicerie, à la piscine, au hockey, tout le monde aime sa joie de vivre. Je suis sa plus grande admiratrice!

Un excellent employé

Un excellent employé

Jérémie est aussi très travaillant. Il est toujours prêt à m’aider et je sais que je peux compter sur du travail bien fait. D’ailleurs, ses grands-parents l’apprécient aussi beaucoup pour les menus travaux autour de la maison.

Jérémie et ses dreads

Jérémie et ses dreads

Il a une autre très belle qualité, une grande curiosité intellectuelle. Petit, il questionnait constamment : pourquoi c’est comme ceci ou comme cela? D’ailleurs, cet appétit du savoir le pousse à faire des études en génie pour pouvoir expliquer les pourquoi!

Jérémie chauve

Jérémie chauve

Jérémie fête aujourd’hui son anniversaire sans ses parents. L’avantage d’être l’enfant du milieu c’est d’avoir une grande sœur pour lui faire un gâteau…

Bonne fête Jérémie! Je suis fière de toi et je t’aime !

Jérémie 2011

Jérémie 2011

« Parce qu’la visite, c’comme les fourmis… Ça rentre et puis ça s’multiplie »

Lynda Lemay chante qu’elle ne veut pas de visite parce

  • qu’elle n’a pas passé l’balai
  • parce qu’la maison est à l’envers
  • parce que j’suis pas bonne cuisinière  (texte de Lynda Lemay)


Moi, je réponds : venez la visite parce que Chouchou a passé le balai, la maison est propre et qu’on ira au restaurant!

Après un mois très calme à être plus ou moins productive, c’est le sprint final (qui durera tout de même quatre mois) qui commence demain avec la « visite » qui commence à arriver avec le temps qui s’adoucit! Nous aurons de la famille, des amis et des collègues chaque mois d’ici la fin de juillet en plus de trois colloques à l’extérieur du pays (Japon, Thaïlande et Taiwan). Nous aurons besoin de vacances à notre arrivée au Canada!

Demain, c’est ma collègue de recherche Mary Frankoff, professeure de sociologie au Cégep Heritage, qui arrive pour un séjour de dix jours avec sa sœur Jo. Elles arrivent de Bangkok où Mary a présenté notre recherche à The Clute InstituteBangkok 2012. Jeudi, nous présenterons à South China Normal University les données sur le créacollage numérique des étudiants canadiens et chinois. Pendant son séjour, nous aurons l’occasion de travailler avec Holly et Pearl, nos collègues de recherche ici à Guangzhou sur les statistiques du projet ainsi que sur notre analyse qualitative. Évidemment, je serai bien fière de montrer mon coin de Chine à Mary et Jo… Comme je disais, le sprint qui commence !

La fête de ma Popotita!

Plusieurs personnes depuis notre arrivée en Chine nous ont demandé ce que nous manquions du Canada. Honnêtement, pas grand-chose, peut-être la réglisse pour moi et les SweetTarts pour Chouchou! Mais nous pouvons très facilement nous en passer. Par contre, ce que nous manquons, ce sont les personnes. Pourquoi ? Parce qu’évidemment, le contact des amis chinois, qui sont fantastiques, ce n’est pas comme la famille. La famille est très importante dans notre vie et nous la voyons fréquemment lorsque nous sommes au Canada!

Famile Poulin lors du mariage de Juliane et Ghyslain

Et cette semaine, c’est une autre occasion que nous allons manquer. Ma Popotita fête ses?? ans (je ne suis pas certaine qu’elle voudrait que je l’annonce à tous!). Je compare souvent ma mère à Madame Pu. Toute sa vie, elle a servi les gens, pas par sens de devoir, mais parce qu’elle aime ceux qui l’entoure, son Toutoune, ses huit enfants, ses 22 petits-enfants, ses 8 arrière-petits-enfants, ses frères/sœurs et beaux-frères/belles-sœurs, son G8, ses Mark et Serge et la liste est encore longue.

Toute sa vie, elle a aussi servi sa communauté. Un seul exemple parmi tant d’autres : plus d’une trentaine d’années comme bénévole dans les musées de la région.

Popotita et Chouchou

Et cette femme admirable, elle a aussi continué à s’épanouir, à apprendre. Il y a une dizaine d’années, elle s’est mise à l’ordinateur. Elle peut maintenant réussir des tours de force que mes propres étudiants ne peuvent pas faire : une table des matières informatisées, des recherches sur Google Map, du formatage de photo. En plus, elle est super bonne sur Skype, ce qui nous permet en Chine d’avoir des nouvelles fraiches régulièrement du Canada!

Popotita sur Skype tôt le matin!

Bref, que dire de plus à cette femme que j’admire et j’aime! Bonne fête Popotita et gros bisous virtuels!

Bébés Dragons

Presque une semaine maintenant que l’année du Dragon est commencée. Il y a encore des pétards et des feux d’artifice quotidiennement autour de notre appartement. Mais ce qui m’intrigue encore plus, ce sont les nombreux articles sur les bébés qui arriveront cette année. En effet, nombreux sont les couples qui ont attendu cette année avant d’avoir un enfant pour que celui-ci naisse sous le signe du Dragon. Les femmes ont déjà réservé une place à l’hôpital où elles veulent accoucher, et ce, même si elles ne sont pas encore enceintes! D’ailleurs, plusieurs choisiront d’avoir une deuxième enfant, même si la loi l’interdit. Plusieurs personnes m’ont confirmé, ceci n’est pas ratifié officiellement, les femmes, qui ont un deuxième enfant, sont plus ou moins exclues du marché du travail. Elles ne pourront jamais accéder à des postes plus élevés puisqu’elles ne peuvent pas se donner en exemple. De plus, elles attisent les jalousies des autres femmes qui n’ont eu qu’un seul enfant.

Mais tous ces bébés Dragon qui naitront cette année… Comment seront-ils? Voici une description des caractéristiques du Dragon prise sur le site web Astro Glam (très scientifique!).

Le natif du dragon est plein de vitalité et de force. Pour lui, la vie est un arc-en-ciel de couleurs. Le dragon est constamment en mouvement, il ne s’arrête jamais.
Égoïste, excentrique, dogmatique, mais aussi capricieux ou terriblement exigeant et irraisonnable, le dragon ne manque toutefois pas d’admirateurs.
Fier, aristocratique et extrêmement franc, le natif du Dragon forme ses idéaux dès sa tendre jeunesse et exige la perfection pour lui-même comme pour les autres.
Le dragon regorge d’énergie, il est infatigable.
Son impétuosité, son zèle et son dévouement presque religieux peuvent s’assimiler au feu que le Dragon sort de sa bouche.
Le dragon possède les capacités potentielles pour réaliser de grandes choses et c’est fort appréciable pour lui parce qu’il aime s’exhiber avec brio.
Mais attention, si le dragon ne parvient pas à freiner ses enthousiasmes prématurés, il peut se brûler et finir en fumée.
Le dragon peut aussi facilement devenir fanatique des choses, des valeurs, des idées qui lui tiennent à cœur.


En Chine, il y a une expression qui dit que pour « chaque enfant, il y a six poches », c’est-à-dire, deux parents et de paires de grands-parents. Ces six personnes veillent au bien-être d’un seul enfant. Les statistiques (un peu plus scientifique!  :)) indiquent que 40 % du budget familial est dépensé sur l’enfant, ce qui produit des enfants très gâtés.

Mettez-vous à la place de l’enseignant, qui, dans 5 ans, aura dans sa classe de maternelle une vingtaine de petits bébés Dragon gâtés, infatigables et fanatiques… Il ne reste à souhaiter que l’enseignant soit lui-même… Dragon!