Du plagiat ou pas?

 J’ai été confrontée cette semaine à une situation pas très plaisante. Dans le cadre de ma recherche, nous offrons (Holly et moi) cette session une formation à des étudiants de troisième année. Pour leur présenter la formation, nous les avons rencontrés, une trentaine d’entre eux. Nous leur proposons le projet suivant :

  1. Ils écrivent un travail de session de 15 pages pour la mi-avril. Pour eux, c’est très long et exigeant.

  2. Pour les huit prochaines semaines, nous leur offrirons des ateliers sur les stratégies de créacollage. Après chaque atelier, ils retravailleront leur travail.

  3. Nous leur offrirons de la rétroaction écrite trois fois (après le premier jet, à mi-chemin dans les formations et après le dépôt du travail final) et nous les rencontrerons, s’ils le désirent, deux fois pour discuter de leur travail.

Ceci ne fait partie d’aucun cours, ils n’auront aucune note pour ce travail. Vous devez bien vous demander pourquoi ils feraient cela… Certainement pas pour mes beaux yeux! 🙂   Oui, les étudiants chinois sont travaillants, mais j’avoue que je ne comprenais pas leur grande motivation. Pas un, mais bien 30 étudiants se sont présentés à la rencontre. Je pensais qu’il y en aurait 3-4 (et c’est vraiment tout ce que je voulais comme collecte de données!).

J’ai compris lorsqu’une étudiante a demandé s’ils pouvaient remettre ce travail l’an prochain pour la « minithèse » qu’ils doivent rédiger en quatrième année du baccalauréat! Holly s’est empressée de lui dire que c’était acceptable! Mais Evans (2000) explique très bien que soumettre le même travail deux fois est de l’autoplagiat. Par contre, selon Holly, les étudiants ne recevront pas de note de notre part pour ce travail, ils ne s’autoplagient donc pas.

Nous avons eu une superbe discussion sur le sujet avant de remettre la décision au doyen. Son commentaire : les étudiants travailleront plus fort cette session avec nous pour écrire ce travail qu’ils ne le feraient normalement. De plus, ils apprendront comment bien écrire, comment ne pas plagier (!!!) et donc… décision finale : le projet va de l’avant et les étudiants pourront soumettre le travail fait cette année pour la « minithèse » l’an prochain. Tout le monde est content sauf moi qui me pose encore la question : n’est-ce pas ironique que d’avoir un projet leur expliquant ce qu’est le plagiat, de leur montrer comment faire autrement tout en les autorisant l’an prochain de s’autoplagier?

Publicités

2 réflexions sur “Du plagiat ou pas?

  1. Est-ce si surprenant? Ça me rappelle tous ces étudiants universitaires québécoise qui demandaient sans cesse au prof: « Est-ce que ce sera à l’examen? » Sans doute ceux-ci espèrent-ils recevoir ce travail commenté afin d’avoir une meilleure note l’an prochain?

    Je suis tombée sur un article cette semaine et j’ai pensé à toi. Je serais intéressée à savoir ce que tu en penses.

    http://www.rue89.com/2012/03/22/jai-piege-le-net-pour-donner-une-lecon-mes-eleves-230452

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s