À la guerre contre le plagiat! Academic Integrity is crucial!

Quelques idées qui me viennent…

Difficile la prise de note en première année universitaire… 16 décembre 2011

Filed under: étudiants,Chine,stratégie — Martine Peters @ 16:10

Hier, j’enseigne les « Misplaced modifiyers » à mes Zhuankes. Comme je veux qu’ils soient actifs dans leur apprentissage, je les place en équipe de quatre et je leur demande de lire deux pages dans leur cahier d’exercices. Ils doivent y repérer l’information importante. Dans le cahier, des explications et des exemples sont donnés en anglais. Je leur explique que nous jouerons un jeu avec cette information et qu’ils doivent donc s’assurer de prendre le plus de notes possible, MAIS de comprendre leurs notes… Ils ne pourront pas avoir recours à leur cahier d’exercices.

Premièrement, encore une fois, je m’arrache les cheveux parce que plusieurs d’entre eux n’ont pas de papier! Venir dans un cours d’écriture sans papier, quelle absurdité!!! C’est comme tenter de manger sans ustensiles…

Deuxièmement, je circule et je me rends compte que certains ne font que souligner ce qui est écrit dans leur livre. D’autres traduisent tous les mots du cahier d’exercices en chinois. J’explique de nouveau qu’ils n’auront pas accès à leur cahier pour le jeu.

En me promenant dans la classe, j’avoue que je suis très impressionnée. Les cahiers d’exercices de la grande majorité des étudiants sont remplis de notes, sont colorés de surlignage de toutes les couleurs et les exercices sont faits! WOW! Des étudiants qui font leurs devoirs. Je suis très contente d’eux et je leur dis à plusieurs reprises.

Par contre, après 15 minutes de prises de notes, Eliza a écrit le titre sur sa feuille : Misplaced Modifiyers. Son titre est entouré de jolies petites fleurs! Cassie a écrit deux informations, Jack, quatre lignes. La majorité des étudiants ont des feuilles vierges… Pourquoi? J’ai quatre interprétations possibles…

A-    Ils sont paresseux et attendent que je leur donne les réponses. Je ne crois pas que ce soit le cas puisque je peux voir les cahiers d’exercices où beaucoup de travail a été fait!

B-     Ils ont peur de perdre la face en écrivant la mauvaise réponse. Je ne pense pas parce que pendant le jeu, ils ont tenté de donner toutes sortes de réponses, certaines farfelues…

C-    Les étudiants chinois n’ont jamais appris à penser par eux-mêmes. Ils ont toujours reçu une information digérée de leurs enseignants. Je pense que cette interprétation est en partie vraie… Les PPT (lire Pipiti comme on dit ici), données aux étudiants contiennent toutes les informations de la leçon souvent exactement comme elles sont présentées dans le cahier.

D-    Il semble que mes étudiants chinois ne savent pas repérer l’information importante dans un livre. Ils utilisent la stratégie qui consiste à lire du bas vers le haut (bottom-up). Ils veulent connaitre le sens de tous les mots. Ils ont beaucoup de difficulté à lire du haut vers le bas (top-down), c’est-à-dire en comprenant le texte en général. Comme leur vocabulaire est limité, ils restent toujours au niveau du mot et ne réussissent jamais à comprendre la phrase ou le paragraphe. Ils manquent de ressources cognitives pour comprendre le texte. Difficile dans ce cas de prendre des notes. C’est cette interprétation de la situation qui a mon vote.

 

 

 

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s