La courtoisie est morte à Shanghai !

Voyager à l’étranger est un excellent moyen de se découvrir. Depuis mon arrivée à Shanghai, j’ai repéré mon seuil de tolérance… Après trois jours de pluie, trois hôtels différents, et deux villes, JE N’EN PEUX PLUS! J’ai ai ras le bol du manque de courtoisie des Shanghaihais! Vous voulez des exemples, en voici!

1—    À Guangzhou, traverser la rue, c’est difficile. À Shanghai, c’est dangereux parce que les motocyclettes, qui sont interdites à Guangzhou, y sont permises. Il faut donc faire attention aux piétons (voir mon autre exemple ci-dessous), aux vélos, aux vélos motorisés, aux motocyclettes, aux voitures et aux autobus, et pas dans cet ordre. Ce sont les vélos et motos qui sont les plus dangereux. La preuve, regardez la vidéo! La lumière est rouge!!! C’est la loi de la jungle et personne n’est en sécurité. Vous avez besoin des yeux autour de la tête parce que personne ne respecte les lois de la circulation et si vous êtes dans la route, ATTENTION!

2-    Je tente de changer nos billets de train pour partir un peu plus tôt de Hangzhou vers Shanghai. Je suis en file au guichet 12. Lorsque j’explique ce que je veux, la demoiselle me dit de me rendre au guichet 24. Personne au guichet 24. Je me mets donc en ligne au guichet 23. Au guichet 23, la demoiselle, d’un ton blasé me dit de me rendre au guichet 25. Pendant que je suis en ligne au guichet 25, la demoiselle du guichet 24 arrive. J’hésite deux secondes et il y a déjà deux personnes en ligne. Je me mets derrière eux. J’attends cinq minutes. Lorsque c’est finalement mon tour, une dame se faufile devant moi et prend ma place. Aucune excuse, c’est probablement moi qui étais trop lente pour prendre mon tour!

3-  Dans les hôtels, quelle que soit l’heure, c’est la mode à Shanghai de jaser, de se chicaner et de faire la fête dans le couloir. Et ça, ce sont les femmes de chambre et les clients. Et quand, très tard la nuit, vous osez leur demander de faire moins de bruit, on vous regarde comme un énergumène!

4-    Avez-vous déjà marché sur un trottoir sous la pluie, votre sac à dos sur le dos, en trainant une valise, avec votre parapluie? Vous risquez de rencontrer vélo, moto, déjà assez dangereux, mais il y a aussi les piétons qui ont maintenant des parapluies meurtriers!!! Je n’ai pas encore compris, mais il semble que c’est la personne qui est la plus chargée qui doit céder le chemin. GARE à vos yeux, les parapluies sont des armes formidables si vous ne vous écartez pas du chemin assez rapidement!

5-    À Shanghai, si vous avez beaucoup de bagages, les chauffeurs de taxi refusent de vous prendre. À Shanghai, si vous n’allez pas très loin, les chauffeurs de taxi refusent de vous prendre. À Shanghai, si vous n’avez pas, en caractères chinois, le nom de l’hôtel où vous vous rendez, les chauffeurs de taxi refusent de vous prendre. À Shanghai, entre 18 h 30 et 19 h, c’est l’heure de rotation des chauffeurs de taxi, TANT PIS pour vous!

Vous voyez pourquoi je n’en peux plus!!!

P.S. Kenneth nous avait bien avertis. Shanghai est pour la Chine ce que Paris est pour la France. La réputation des Parisiens est-elle plus exécrable que celles des Shanghaihais, ça reste à voir!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s