Mon petit coin…

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler de l’importance de développer chez les élèves un sentiment d’appartenance à leur classe, leur école. Si un élève se sent chez lui en classe, s’il aime son environnement, il sera plus à l’aise et le niveau de son filtre affectif diminuera, c’est-à-dire qu’il sera davantage prêt à apprendre. Or, le sentiment d’appartenance, surtout chez les adolescents, semble difficile à développer.

Pourtant, et je fais le lien ici avec la Chine, après une semaine à Hainan, nous y sommes revenus hier. C’est toujours plaisant de revenir à la maison! Surprenant lorsqu’on pense que nous ne vivons à Guangzhou, que depuis environ deux mois et demi. Pas très long! Mais en sortant de l’avion, je m’orientais facilement dans l’aéroport, dans le métro, j’y voyais mes repères familiers. Et en arrivant à l’appartement, il y avait mon gardien de sécurité, mes voisins, mon terrain de tennis, mon étang, bref, je rentrais chez nous! C’est d’ailleurs un peu mélangeant puisque parfois, lorsque je discute avec Roy et que nous parlons de « chez nous », il faut spécifier l’appartement à Guangzhou ou le Canada.

Comment se fait-il qu’après si peu de temps, je m’identifie chez étant une personne qui vit en Chine (pas encore une Chinoise quand même!), à Guangzhou. C’est mon chez-moi parce que je m’y sens bien, j’y suis à l’aise et le niveau de mon filtre affectif est bas. Je sais à quoi m’attendre, je sais comment m’y trouver, qui sont mes amis, j’y ai un petit coin qui m’appartient.

Après cinq ans dans une école secondaire, il va sans dire que la majorité des élèves ont développé ce sentiment d’appartenance. Les rencontres d’anciens après 5-10-15 ans n’auraient pas lieu si les élèves n’avaient pas développé ce sentiment. Exemple: mon père rencontre encore annuellement les hommes avec qui il est allé au séminaire, il y a de cela plus de 60 ans! Pourtant, certains adolescents ne développent pas ce sentiment d’appartenance. Que fait-on comme enseignants pour leur donner un petit coin qui leur appartient ?

Ma résolution cette semaine : diminuer le filtre affectif de mes Benkes et Zhuankes !

P.S. Et la meilleure chose du retour à la maison… mon lit! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s