À la guerre contre le plagiat! Academic Integrity is crucial!

Quelques idées qui me viennent…

Le calcul vaut le travail 27 septembre 2011

Filed under: Chine — Martine Peters @ 03:03

L’image dit tout! Les chinois sont travaillants!

Hier, nous sommes allés magasiner dans un gigantesque centre d’achat d’électronique. Incroyable de voir tout ce qui peut se vendre et de voir la compétition réunit sous un seul toit! Nous voulions acheter quelques petits items (cables pour Internet et pour le projecteur dans ma classe, encre pour l’imprimante et clés usb) et un écran. Nous avons donc commencé par nos petits achats. Vous ne pouvez pas vous imaginer comment nous sommes devenus experts à Pictionnary! En deux temps, deux mesures nous avions négociés et acheté. Il ne restait plus que la pièce de résistance, un moniteur pour l’ordinateur. C’est difficile de choisir où acheter parce que justement, il y a tellement de possibilités, de gens qui veulent absolument que nous achetions chez eux! « Comme here Madam » « Please Madam » « Best here Madam » et partout on nous interpelle comme cela (ce sont souvent les seuls mots d’anglais qu’ils connaissent). Finalement, nous sommes arrêtés chez UN vendeur, mais pas n’importe quel vendeur… Critère de la plus haute importance : la langue évidemment! Donc, notre jeune homme parlait anglais (pas laid en plus!). Nous avons donc, après de longues explications, négociations (seulement 160 yuans de réduction) acheté le moniteur. Mais nous avons eu un service exceptionnel, d’un jeune homme poli, gentil, serviable. En plus, il a accepté de répondre à nos questions impolies! Combien d’enfants dans sa famille (lui et sa soeur)? Pourquoi deux enfants alors qu’il y a une politique d’un enfant par famille (il vient de la campagne)? Que faisait-il dans la vie (aux études encore)? Mais le plus intéressant… Combien gagnait-il l’heure comme vendeur (c’est Roy qui a posé cette question, pas moi!)?

Nous avons appris que notre pauvre vendeur ne recevait aucun salaire. Il travaille exclusivement à commission, 40 % de ses ventes. S’il ne vend rien dans sa journée de 8 heures, il rentre à la maison les mains vides. Et il est étudiant! Et il y avait au moins six autres jeunes hommes dans le magasin avec lui. Hier, un lundi, le centre d’achat était très peu fréquenté. Nous avons acheté un moniteur de 780 yuans (125 $). Il aura donc dans sa poche, à la fin de sa journée 312 yuans, environ 50 $ pour 8 heures de travail = 6.25 $ de l’heure. Lorsque nous lui avons demandé si le calcul valait le travail. Sa réponse : il y a trop de gens qui veulent un emploi en Chine, il faut donc faire ce qu’il faut faire. Ça explique pourquoi il y a tant de vendeurs qui veulent absolument nous attirer dans leur magasin… Thank you Madam!

Publicités
 

One Response to “Le calcul vaut le travail”

  1. POPO Says:

    Je pense aux agents d’immeubles ici au pays qui n’ont aucun salaire. Ils doivent vivre de leur commission. 5 ou 6%. De plus ils doivent payer des frais de gestion. Services de bureau, annonces, déplacements etc. Ton blogue porte à réflexion n’est-ce pas?
    xoxoPOPO


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s