Une visite à l’UQAM

Demain, je serai à mon ancienne université, l’UQAM, pour présenter un atelier sur les blogues aux professeurs de l’école de langue.  J’ai préparé une présentation PowerPoint dans laquelle j’ai inséré toutes sortes d’indices sur comment faire un blogue, quoi y écrire, pourquoi s’en servir avec des apprenants.  J’espère qu’ils l’apprécieront et qu’ils viendront m’écrire un commentaire sur mon blogue…

🙂

Publicités

5 réflexions sur “Une visite à l’UQAM

  1. Bonjour Martine,
    Au récent congrès de l’Aquops, j’ai manifesté ma stupéfaction devant le silence des universitaires au niveau des blogues. ILS N’ÉCRIVENT PAS publiquement.
    Un intervenant m’a alors expliqué que c’était parce que c’est mal vu de publier un blogue et que ça ne rapporte pas de points (au regard des subventions et autres).
    Quant à moi, je trouve extrêmement malsain ce snobisme universitaire : vous êtes la crème intellectuelle de la province, et vous ne voulez pas partager publiquement vos idées…
    Ne trouvez-vous pas cela désolant ? Ne serait-ce pas à vous de donner l’exemple du partage des connaissances ?

    Je suis bien heureux que vous ayez commencé un blogue. Espérons que vos collègues tenteront l’expérience. N’oubliez pas de venir nous donner ici les suites de votre formation !

    • Bonjour Gilles,
      Je ne suis pas certaine que ce soit parce que c’est mal vu d’écrire un blogue mais plutôt par manque de temps que les universitaires n’écrivent pas. Quant au partage des connaissances, c’est ce qu’ils font quotidiennement avec les étudiants. Il y a plusieurs façons de partager…
      Ceci dit, j’ai certainement encouragé mes collègues de l’UQAM d’écrire des blogues et trois d’entre eux m’ont clairement indiqué leur intention d’essayer. C’est déjà cela de gagné! 🙂
      Martine

  2. Bonne idée que de les inviter à venir écrire un commentaire pour expérimenter «la force» des blogues. Au tout début de mon expérience avec des jeunes du 3e cycle du primaire, les jeunes me disaient comment le fait de faire ses devoirs «pour la planète» changeait complètement la motivation. Être lu, sentir qu’on devient un vrai producteur de contenu… ça motive à apprendre. Être trouvé par les moteurs de recherche, ça fait réaliser qu’on ne travaille pas en vase clos !

    Tous ces constats, de plus en plus de jeunes, de profs et de cadres scolaires le réalisent. Mais comme l’écrit Gilles, il n’y a pas beaucoup d’universitaires dans cette communauté d’apprentissage en formation. Nous aurions tellement besoin de votre apport.

    Bonnes chances pour ta présentation Martine !

    • La présentation s’est bien déroulée et je crois qu’elle a été appréciée. Comme mentionné ci-dessus, j’ai convaincu quelques personnes de créer des blogues, individuellement mais aussi avec leurs étudiants. C’est un départ!
      M.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s